ArticlesCommunicationEmotionsEtre parent

Adulte en devenir

Tu remarqueras qu’une grande partie des maux récurrents est issue de carences au niveau de ces compétences. D’ailleurs, le développement personnel permet de les faire progresser, c’est pourquoi dans cet article tu trouveras de nombreux liens vers d’autres articles de ce site.

  • Une personne rencontre des difficultés relationnelles ? Qu’en est-il de sa capacité à communiquer efficacement, à être habile dans les relations interpersonnelles, à avoir de l’empathie pour les autres…
  • Manque de confiance en soi ? Manque de motivation ? A-t-elle réellement conscience d’elle-même ? Quelles sont ses facilités en matière de résolution de problème, de prise de décision ?
  • Difficulté de self-control ? Sait-elle réguler son stress, ses émotions ?
  •  Elle a le sentiment d’être perdu(e), débordé(e) ? Utilise-t-elle sa pensée critique et celle créative ?

Voilà quelques exemples de situations très répandues qui montrent l’importance de développer ses différentes compétences !

Quelles meilleures armes donner à nos petits loulous pour se débrouiller dans la vie et être heureux ? Parce que nous sommes tous conscients que nous ne pourrons pas rester à tenir la main de notre progéniture et l’amener à faire ce qu’on juge le mieux très très longtemps. Ils ont vite fait de nous dire qu’ils savent mieux que nous !! Et d’apprendre de leurs propres expériences !

L’adolescence les poussent à se détacher de nous pour rejoindre leurs amis, aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte… Et c’est normal ! (Mieux communiquer avec mon enfant)

Tu veux aider ton enfant à grandir ?

Voici quelques conseils simples (qui ne sont que des exemples parmi tant d’autres) pour favoriser le développement des compétences psychosociales de ton enfant afin de l’aider à devenir un adulte épanoui et responsable !

Bien que nous soyons responsables de nos enfants et de leur bien-être, cela ne veut pas dire pour autant que nous devions résoudre leurs problèmes à leur place. Dans la mesure de leur âge et de leur maturité, laisser l’enfant face à un problème l’aidera à mettre en œuvre une stratégie pour atteindre ce qu’il veut.

En aidant notre enfant à affronter ses problèmes, nous l’aidons à grandir !

Quand il est en difficulté face à quelque chose, réfléchis avec lui, donne lui des éléments pour qu’il trouve lui-même la solution ! Prends le temps de lui expliquer comment faire, de le guider. De l’amener à être capable de faire la fois prochaine.

Savoir prendre une décision sous-entend d’évaluer les différentes options et les effets de chacune d’entre-elles. Ensuite, choisir celle qui nous convient le mieux et en accepter les conséquences éventuelles. C’est être acteur de notre vie ! (Tu décides ou tu subis ??)
 
En encourageant notre enfant à choisir, nous l’aidons à grandir !
 
L’aider à prendre une décision en balayant avec lui les différentes possibilités d’action et les conséquences liées. « Que choisis-tu de faire ? ». Même si sa décision n’est pas celle que nous aurions prise (dans la mesure où il n’y a pas de danger). Prendre ses responsabilités ça peut aussi être choisir d’être puni plutôt que de faire ce qu’on me demande ! (Mieux communiquer avec mon enfant)
Le fait d’avoir une pensée créative nous aide à réaliser les deux compétences précédentes, résoudre les problèmes et prendre des décisions. En effet, c’est grâce à cette pensée créative que nous pouvons comprendre les causes, envisager différentes façon d’atteindre notre but, envisager les conséquences qu’engendre celles-ci et aussi tirer des leçons de nos faux-pas.
 
En laissant notre enfant penser par lui-même, nous l’aidons à grandir !!
 

Incite-le à trouver une solution à ses problèmes, souvent il aura de bonnes idées ! Parfois même meilleures et en tout cas plus adaptées à lui que celle qui te semble évidente. Tu peux ensuite le guider pour en trouver d’autres, en lui apportant les éléments nécessaires à sa compréhension.

Quand il se trouve face à un échec, aide le à analyser ce retour de la vie. « Comment tu aurais pu faire pour que les choses se passent autrement ?

C’est être capable de prendre du recul face aux situations que nous rencontrons, analyser de façon objective les informations et évènements rencontrés. Par exemple se rendre compte de l’influence de personnes ou d’éléments extérieurs sur nous-même. Cette pensée critique nous aide, elle aussi, à résoudre des problèmes et prendre des décisions.
 
En acceptant que notre enfant ne soit pas d’accord avec nous, nous l’aidons à grandir !
 

Permets-lui de ne pas être du même avis que toi. Cela ne veut pas dire pour autant que tu doives faire ce qu’il désire (en lui expliquant les raisons de ton désaccord). En acceptant qu’il puisse penser différemment, tu lui montres que son avis a de la valeur, ce qui favorisera sa capacité à se détacher de l’avis des autres, et accessoirement alimentera sa confiance en lui !

 
 

Cela signifie être capable de nous exprimer à la fois verbalement et non-verbalement, de façon appropriée à notre culture et aux situations. C’est savoir exprimer ses besoins, valeurs et émotions; c’est aussi savoir défendre son point de vue, donner et demander des conseils.

Favoriser les discussions au quotidien avec notre enfant, l’aide à grandir !

En ayant une attitude bienveillante et non-jugeante avec ton enfant, tu favoriseras sa capacité à communiquer efficacement. Demande lui son avis sur ce qui est à sa portée au quotidien, des conseils aussi ! Il sera ravi de t’aider ! En retour, il n’hésitera pas à venir te demander conseil aussi, et à tenir compte de ce que tu lui auras dit !

 

Cela signifie être capable d’établir des relations positives avec les gens que nous côtoyons. Être en bons termes avec les membres de sa famille, se faire et garder des amis sont deux choses importantes. Il est tout aussi important d’être capable de mettre fin à une relation de façon constructive.
 
En aidant notre enfant à gérer ses conflits, nous l’aidons à grandir !
 
Il se dispute avec son frère ou sa sœur, un copain ? Prends le temps de parler avec lui de cette situation. Les avis de chacun, les raisons des différents comportements lui permettent de comprendre l’autre, de prendre du recul et d’envisager comment s’adapter tout en se respectant. Développe chez lui l’envie de rapports sincères et détendus avec les autres.
Apprends lui les règles de communication, ce qu’il est possible de dire ou non en fonction des différentes situations de vie.

Connaître ses besoins et valeurs, ses qualités et défauts et les accepter est la base de la conscience de soi. Avoir conscience de nos mécanismes automatiques, de nos réactions, joue un rôle prépondérant dans notre capacité à communiquer efficacement et à être habile dans les relations interpersonnelles.

En tenant compte des besoins de notre enfant, nous l’aidons à grandir !

Lors des conflits avec ton enfant, prends le temps d’essayer de comprendre ses motivations. Le faire obéir sans essayer de comprendre revient à nier ses besoins. Même quand tu ne peux ou ne veux pas accéder à ce qu’il demande, le simple fait de reconnaître ses besoins valide leur légitimité. Si toi tu les acceptes, alors il sera normal pour lui de les accepter aussi.

Aide le aussi à analyser et comprendre ses réactions ! Réaction positive, félicite-le ! Découvre avec lui ce qui l’a amené à se conduire de la sorte et aussi à faire le lien avec ce qui est important pour lui. Réaction inappropriée, aide-le à assumer les conséquences, puis à savoir ce qui s’est passé en lui et enfin à trouver quels comportements auraient pu lui amener ce qu’il attendait.

C’est savoir s’identifier à une autre personne dans ce qu’elle ressent. L’empathie est l’ingrédient premier de la tolérance. Elle a un rôle prépondérant dans les relations interpersonnelles.

En apprenant à nos enfants à se mettre à la place des autres, nous les aidons à grandir !

Les conflits ou réactions inappropriées de ton enfant sont toujours une source d’apprentissage extraordinaire. N’hésite pas à lui faire prendre conscience de ce que l’autre peut ressentir, sans pour autant le faire culpabiliser, ni s’oublier !

Pour cela il est important d’en connaître les sources et les effets, ainsi que de savoir en contrôler le niveau. Le stress est source de mal-être et favorise la survenue de nombreuses maladies.
 
Apprendre à nos enfants à contrôler leur stress c’est les aider à grandir !
 
Quand tu sens que ton enfant est sous tension, n’hésite pas à lui faire gentiment remarquer. « Tu me sembles fort stressé… », discute avec lui afin d’en connaitre les raisons. S’il s’oppose à la discussion, tu peux lui proposer de s’isoler un moment pour laisser descendre la pression.
En dehors de ces situations particulières, tu peux lui apprendre ou découvrir avec lui des techniques de relaxations (respiration, méditation, pleine conscience…). Il aura, de ce fait, les armes pour réguler seul son stress !

Savoir gérer ses émotions c’est, pour commencer, savoir les reconnaître. Une fois reconnues, il s’agit maintenant de comprendre le message qu’elles nous délivrent. Une émotion est temporaire, une fois entendue, elle disparaît. Reconnaître et comprendre nos émotions nous permet d’être plus conscient de nous-même, de gérer notre stress, cela limite aussi les situations où nous faisons appel à nos mécanismes automatiques, de ce fait nous sommes plus en capacité de résoudre les problèmes et de prendre des décisions.

Parler de ce que ressentent nos enfants les aide à grandir !

Quand ton enfant réagit sous le coup d’une émotion, commence par la nommer. « Tu me sembles en colère, triste… ». De cette façon, tu reconnais ce qu’il ressent et le valide. Tu peux ensuite aborder avec lui ce à quoi sert cette émotion, quel est le besoin caché derrière et comment y répondre.

Évaluer les compétences psychosociales

Tu veux évaluer les compétences psychosociales de ton enfant ? Ou les tiennes peut-être ??

Inscris ton adresse mail dans le cadre ci-dessous et abonne-toi à la newsletter Oui, je peux !!

Tes données ne seront utilisées que dans le cadre de la newsletter Oui, je peux ! Elles ne seront ni vendues, ni échangées bien-sûr !! Je ne sature pas non plus les boites mail !
Tu trouveras en bas de chaque newsletter un lien direct pour te désabonner.

Abonne-toi à la newsletter Oui, je peux !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *