CommunicationDéveloppement personnel

Quelle influence avez-vous sur les autres ?

Le principe

Voici un concept d’Analyse Transactionnelle, qui nous permet de mieux comprendre notre positionnement vis-à-vis de nous-même et des autres. C’est un outil de connaissance de soi, et aussi de communication.

Je vous le présente de façon simplifiée pour faciliter son utilisation.

Il décrit un système cohérent de pensées et de sentiments. Il distingue 3 rôles principaux, que l’on appelle les États du Moi, dont 2 sont sous-divisés.

Évidemment, chaque rôle fait partie de nous. Nous devons rechercher l’équilibre et l’emploi adéquat de chacun .

Les transactions

Les transactions sont les relations entre les personnes.

Comme nous l’avons déjà abordé dans « Les clés pour bien communiquer », lors de la transmission du message, celui qui donne le message (émetteur) a une intention. En fonction de celle-ci, il utilisera tel ou tel État du moi.

En caricaturant, si vous voulez rappeler une règle, vous utiliserez le Parent. Par contre, si vous voulez des informations pour analyser, vous utiliserez l’adulte. Enfin, si vous voulez vous amuser ça sera plutôt l’enfant.

Cette utilisation des différents États, se traduit par un verbal, un non-verbal et un para-verbal spécifique à chacun.

De sorte que, votre interlocuteur, au delà des mots, perçoit de manière inconsciente l’intention que vous donnez à votre message.

Quand nous sommes en relation avec une autre personne  nous utilisons tel ou tel état, de part notre intention.  Inconsciemment, nous l’invitons à répondre avec l’État complémentaire (Adulte-Adulte, Parent-Enfant ou Enfant-Parent).

Lorsque chacun des participants répond avec l’État du moi « invité », ils sont en phase. La communication est établie et continuera tant que le sujet n’est pas épuisé.

La mécommunication

Mécommunication signifie que la communication n’est pas bonne.

Le fait que les deux interlocuteurs ne soient pas en phase est une cause possible. Par conséquent, ils ne se comprennent pas. Le message envoyé est mal reçu, ce qui amène une réponse inadaptée, mal reçue à son tour.

Finalement, cette situation aboutit à une rupture de la relation ou à un conflit entre les protagonistes.

Les transactions croisées correspondent à cette situation de « non-phase ». En effet, l’interlocuteur ne répond pas avec l’État du Moi attendu.

Dans ce genre de situation, soit l’émetteur s’adapte et la communication s’établit. Soit chacun reste sur son État du Moi et la relation s’arrête ou le conflit éclate.

Dans la vie de tous les jours

En observant votre positionnement dans la relation, vous pouvez comprendre très souvent celui de l’autre. En fonction de la situation et de ce que vous attendez, choisissez l’État du Moi qui vous semble le plus adapté.

Nous le faisons de façon inconsciente très régulièrement !

Imaginez que vous deviez demander un service à un ami. Vous commencez par employer l’Adulte pour savoir s’il est disponible pour ce service. Pour ensuite, s’il n’a pas l’air d’être très motivé, utiliser l’Enfant faisant appel au Parent nourricier en le « suppliant » un peu ! Et si ça ne marche toujours pas, vous finirez peut-être par employer le Parent Normatif visant son Enfant (en espérant qu’il soit Soumis !!), en lui rappelant toutes les fois où vous l’avez aidé et qu’il pourrait quand même bien faire ça pour vous !!

Ça vous dit quelque chose non ? Que ça soit vous ou d’autres, dans diverses situations nous employons alternativement tel ou tel État du moi pour passer notre message… et clairement arriver à nos fins.

Bienveillance

Dans toute relation, il existe une part de « manipulation ». Ce terme a très mauvaise presse, étant associé au côté négatif, écrasant, avilissant et malveillant des intentions de certaines personnes.

Pourtant, dans toute communication, il y a une part d’influence. En étant conscient de l’influence de notre comportement sur les autres, nous pouvons entrer dans la bienveillance et la relation gagnant-gagnant.

Si vous utilisez ce système des Etats du Moi dans le but de limiter les conflits ou les ruptures de communication, alors cela ne peut être que positif.

Certaines situations peuvent être désamorcées de cette façon.

Votre interlocuteur tente de rentrer dans un rapport de force en utilisant son Parent normatif, sans réfléchir, vous sortez votre Enfant rebelle… Le conflit monte en épingle !! Même en phase, il peut y avoir mécommunication. Cette situation ne cessera que lorsque le sujet sera épuisé…

Par contre, si vous choisissez de sortir votre adulte, en lui posant des questions de façon neutre, vous faites appel à son Adulte. Soit il vous suit et la communication s’établit, soit il persiste et il y aura vraisemblablement rupture de l’échange. Dans tous les cas le conflit est évité !

Evolution personnelle

Prenez conscience de votre votre fonctionnement, de cette façon vous entrerez dans un processus d’évolution en matière de communication.

Si vous rencontrez certaines difficultés dans vos relation, qu’elles soient personnelles ou professionnelles, elles peuvent être liées à une utilisation inadaptée ou démesurée d’un État en particulier.

Vous voulez connaître votre façon d’utiliser vos États du moi ? Faites le test !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *