Mode d’emploi des personnalités toxiques… pour vous !

Culpabilité, peur, doutes...

On parle de personnalités toxiques à cause des émotions négatives que vous ressentez quand vous êtes en relation avec ces personnes. Non pas que ces personnes soient mal intentionnées obligatoirement, mais l’association de leur mode de fonctionnement et du votre éveille en vous des sentiments néfastes.

Le signal d’alarme, est le sentiment de malaise que vous ressentez à leur contact.

Écoutez-vous et faites-vous confiance !

Ensuite observez leur fonctionnement… En général vous retrouverez, chez elles, plusieurs des éléments suivants :

  • Instabilité émotionnelle
  • Jalousie, envie
  • Besoin de tout savoir, de contrôler
  • Discours culpabilisants, critiques
  • Tendance à dévaloriser, rabaisser

S'isoler

Isolement mental

Centrez-vous sur votre respiration, utilisez des techniques de visualisation. Cette mise à distance vous permettra de mieux gérer les émotions qui se manifestent en vous de façon à rester maître de ce que vous dites et faites.

Isolement physique temporaire

Prétextez une course, un travail à terminer… une envie pressante !! Lorsque l’isolement mental n’est pas possible ou efficace, éclipsez-vous. De cette façon vous pourrez reprendre vos esprits et apaiser vos ressentis.

Rien de pire que de réagir à cause des émotions qui vous envahissent… non seulement vous risquez de regretter, mais en plus les personnalités toxiques sauteront sur l’occasion pour vous le reprocher ! Et ainsi nourrir vos ressentis désagréables.

Couper les ponts

Dans certains cas et en fonction de la relation que vous entretenez avec la personne, il est parfois préférable d’envisager une rupture définitive. Quand c’est possible ne vous encombrez pas avec des relations néfastes.

Prenez du recul

Discussions inutiles ! Vous n’arriverez pas à raisonner les personnalités toxiques. Qui plus est, c’est leur jeu de prédilection ! Elles sont imbattables…

Il n’y a pas d’enjeu ? Laissez-tomber ! Vous vous fatiguez à rien à essayer d’argumenter. Apprenez la méthode « oui, oui » !

Lorsque le jeu en vaut la chandelle, imposez ! Évidemment cela risque de créer quelques grincements de dents… Mais au fond, même quand vous allez dans le sens de cette personne, est-ce pour autant que la relation est sereine ?

N'oubliez pas

L’instabilité émotionnelle de ces types de personnalité les amènera à être tantôt ange, tantôt démon. Ne vous laissez pas embobiner.

Profitez des bons moments sans pour autant oublier qu’un renversement de situation est possible. Une contrariété, une frustration et voilà M. Hyde qui montre le bout de son nez.

Apprenez à dire stop et à poser vos limites. N’acceptez pas la situation par peur de la réaction de l’autre… c’est un jeu malsain dans le quel votre adversaire en demandera toujours plus !

Le côté positif c’est que très souvent le passage de M. Hyde est temporaire, D. Jekkyl n’est pas très loin !

Si ça ne l’était pas, interrogez la relation que vous avez établie…

  • Que représentez-vous pour cette personne ?
  • Quelle considération a-t-elle pour vous ?
  • Que vous apporte cette relation ?
  • Quelles conclusions pouvez-vous tirer de vos réponses ?

Stréssé(e) ? Il y a des solutions !!

Comme annoncé dans l’article précédent trop de stress !!, nous allons aborder maintenant les solutions tant préventives que curatives à cet excès de stress qui vous pourrit la vie.

Agir sur les causes

Les causes du stress chronique sont multiples. Il est nécessaire de différencier les agents stressants, propres à chacun, des facteurs favorisants qui eux sont communs à tous.

Les stresseurs

Les « stresseurs » sont des évènements déclenchant le mécanisme de stress. Ils provoquent des peurs et des incertitudes.

Les peurs sont intimement liées à ce qui est important à nos yeux, il est facile de comprendre que leurs origines sont aussi différentes que nous le sommes les uns des autres.

La première étape est donc de définir ce qui est important pour vous : vos valeurs !

Selon cette échelle, les stresseurs peuvent revêtir différents visages.

Si dans vos valeurs essentielles se trouve le respect, un manque de respect vous stressera plus que quelqu’un d’autre. Dans cet esprit, chaque valeur engendre un « stresseur » particulier.

La valeur de réussite peut amener la peur d’un examen ou d’un entretien. Celle de sécurité, la peur d’un danger particulier, etc…

Pour vous aider également à mettre en avant vos « stresseurs », analysez les moments de stress intense. Ensuite, faites le lien avec votre échelle de valeurs.

La solution

Anticiper les situations où vous risquez de rencontrer vos stresseurs afin de maîtriser le niveau de stress. Préparer votre intervention en public, prévoir un moyen de protection ou de fuite en cas de danger, etc…

Un suivi en coaching peut vous aider !! Le coach vous guidera dans la définition de votre échelle de valeurs. Vous étudierez ensemble les situations qui vous posent problème afin de mettre à jour les motivations de vos comportements. Enfin il vous guidera dans la mise en place d’un plan d’action concret visant à limiter les effets de vos stresseurs au quotidien.

Les facteurs favorisants

Outre le côté héréditaire et biologique, qui restent hors de notre contrôle, il existe trois catégories de facteurs sur lesquels nous pouvons influer.

Les facteurs environnementaux

L’environnement peut être source d’une pression routinière, au travail ou à l’école, mais aussi à la maison. Les responsabilités, la charge de travail, la surcharge mentale sont autant d’éléments agissant directement sur le niveau de stress.

Le changement dans notre environnement peut aussi avoir un impact non négligeable. Une mutation, un changement de poste, une séparation, un enfant qui quitte le domicile, un problème de santé pour nous ou nos proches, etc…

Certains traumatismes restent non résolus et deviennent source de stress chronique.

La solution

  • Effectuer les changements qui diminueront votre pression routinière. (Planifier les tâches sans oublier les moments de détente, être réaliste sur le rapport temps/tâche)
  • Se faire aider par un professionnel pour la résolution des problématiques liées aux changements et traumatismes.

Un suivi en coaching peut vous aider !! Avec vous, le coach mettra en avant les mécanismes inconscients qui vous bloquent dans ce quotidien stressant. Ensuite, avec son aide vous trouverez les solutions adaptées à votre situation pour changer tout ça !

Les facteurs psychologiques

L’état de stress et l’anxiété sont généralement liés. Le stress peut amener une anxiété et les personnes anxieuses risquent de développer un stress.

La solution

Demander conseil à votre médecin traitant, ou à un professionnel de santé, en cas d’anxiété ou d’états anxieux et cela sans tarder.

Les facteurs comportementaux

Le manque de sommeil agit lui aussi sur le niveau de stress de chacun. Tous comme les troubles alimentaires. Notre organisme a besoin d’une alimentation saine et équilibrée, de repos et aussi d’activité physique pour fonctionner correctement.

L’addiction est aussi un facteur de stress reconnu. Alcool, tabac, drogue, jeux , etc… Le manque ressenti lors de l’absence du « produit » en cas de dépendance est une source de stress considérable. Mais il ne faut pas nécessairement être dans l’addiction. En effet, la frustration engendrée par l’absence de consommation peut être, elle aussi, à l’origine d’un stress répété.

De façon générale, lorsque notre organisme doit fonctionner dans des conditions de manque de sommeil, de déséquilibre alimentaire, de consommation de produits addictifs et de sédentarisme, c’est un peu comme s’il devait faire un effort en permanence. Le manque d’énergie en résultant nous empêche de faire face au quotidien sereinement et engendre beaucoup de stress.

La solution

  • Veiller à avoir une bonne hygiène alimentaire.
  • Respecter votre sommeil, en qualité et en quantité.
  • Pratiquer 30 min d’activité physique de façon quotidienne (La marche en est une !! Adaptez votre activité à votre condition physique. Demandez conseil à votre médecin traitant ou à un professionnel de santé)
  • Faire le point sur vos comportements addictifs avec votre médecin traitant ou un professionnel de santé

La encore un suivi en coaching peut vous aider !! Déterminez ensemble les changements que vous souhaitez effectuer pour améliorer votre hygiène de vie. Définissez des objectifs concrets et réalisables, ainsi que les actions à mettre en place pour y accéder. Le suivi réalisé au fil des séances vous assure de garder la motivation indispensable à l’atteinte de vos objectifs. Ce suivi permet aussi de personnaliser et d’adapter parfaitement le plan d’action à vos besoins du moment.

Les différentes prises en charge

Si les effets du stress deviennent envahissant et vous empêchent de « fonctionner » au quotidien, il est urgent de consulter votre médecin traitant pour adapter au mieux la prise en charge.

D’autres alternatives existent. Elles peuvent même vous être conseillées par votre médecin, en complément d’une prise en charge médicale.

Elles s’appliquent tant en traitement curatif que préventif. Hypnose, acuponcture, naturopathie, yoga, réflexologie, phytothérapie, sophrologie, reiki…

Découvrez le Programme Étincelle, formation d’auto-coaching en ligne. Vous-y apprendrez la pratique du lâcher-prise,  la gestion des émotions, le développement de la confiance en soi et de l’estime de soi. Autant d’atouts qui vous aideront à gérer plus facilement les moments stressants que vous rencontrerez.

Trop de stress !!

A vous aussi le stress ne vous laisse aucun répit ?

Selon un Sondage réalisé en janvier 2016 par BVA pour la Chambre Syndicale de la Sophrologie près de un Français sur cinq se sent quasiment toujours stressé (19 %) soit près de 10 millions de personnes.

Pas étonnant que beaucoup d’entre nous se sentent concerné(e)s par ce fléau.

Il ressort aussi de ce sondage que, près de un Français sur deux, stressé la plupart du temps, prend des médicaments pour y remédier ou ne fait rien. Ces derniers ne mettant en place aucune stratégie autre pour diminuer leur niveau de stress.

Pourtant, il existe de nombreuses méthodes préventives et curatives parallèles aux médicaments.

Même si dans certains cas il reste indispensable d’avoir une « béquille chimique » le temps de refaire surface, la mise en place concomitante d’autres méthodes de gestion du stress ne peut qu’accélérer le processus de « guérison ».

Un mécanisme naturel et normal !!

Même si cela peut paraître surprenant, le stress est un mécanisme naturel et normal. Il est très utile même !

Par définition, il  est l’ensemble des réponses d’un organisme soumis à des pressions ou contraintes de la part de son environnement.

Plus concrètement, lorsque notre cerveau perçoit un danger, il déclenche un processus hormonal. Ce processus mobilise le cerveau, en augmentant ses performances (perception, compréhension, réflexion…) et nos muscles (rapidité, force…).

De cette façon, nous sommes prêt à réagir au stimulus stressant (fuite, attaque, immobilisation, compensation…).

Le stress est donc non seulement utile, mais nécessaire à la survie. C’est ce qu’on appelle le stress aigu, qui correspond aux réactions de notre organisme quand nous faisons face à une menace ou un enjeu ponctuel, et qui disparaît quand la situation de stress prend fin.

Sauf quand le stress devient chronique...

Dans le mécanisme du stress, après la phase d’alarme (nos forces sont mobilisées) et la phase de résistance (comportement permettant de s’adapter à l’agent stressant) arrive la phase de récupération. La disparition de l’agent stressant ou notre adaptation à celui-ci déclenche une nouvelle libération hormonale qui va apaiser la réaction.

Cependant certaines situations empêche l’arrivée de cette phase de récupération :

  • Situation difficile et persistante, sans issue perçue
  • Plusieurs situations stressantes à la suite
  • Phase de détente ne se déclenchant pas malgré la disparition de la situation stressante

La personne entre en phase d’épuisement. Les réserves d’énergie disparaissent peu à peu.

Les symptômes du stress

Les premières manifestations, au moment de la confrontation avec l’agent stressant, sont ce qu’on appelle les effets du stress aigu. Augmentation du rythme cardiaque et de la fréquence respiratoire, contractions musculaires… 

Ces différentes manifestations peuvent paraître désagréables, amener une sensation de panique, pourtant elles sont très utiles : notre corps se prépare à réagir !

Une fois l’épisode aigu de stress passé, la disparition de l’agent stressant ou notre adaptation à celui-ci amène à un certain soulagement.

Seulement, dans le cas du stress chronique, la mobilisation de nos ressources sur une période plus ou moins longue a des effets néfastes.

Ces effets se répercutent sur différents niveaux :

  • Émotionnel : irritabilité, perte de moral, anxiété
  • Mental : trouble de la concentration, difficulté à faire des choix, démotivation, perte de confiance en soi, diminution de l’estime de soi, pessimisme
  • Physique : douleurs abdominales, maux de tête, douleurs musculaires, éruption cutanée…
  • Comportemental : augmentation de la consommation d’alcool et de tabac, troubles du sommeil, troubles alimentaires, addiction, isolement, baisse de la libido…
  • Physiologique : troubles du transit, troubles du sommeil, affaiblissement des défenses immunitaires, troubles de la reproduction…

Autant dire qu’ils peuvent avoir des effets dévastateurs…

Dans la suite de cet article, nous aborderons les causes les plus fréquentes du stress chronique, et aussi les différentes solutions pour l’enrayer. Nous développerons aussi certaines méthodes très efficaces et faciles à mettre en place afin d’éviter d’entrer dans le cercle vicieux du stress chronique.

A très vite !!

Marre de la routine ??!

Le quotidien devient pesant ?

Tous les jours le même refrain ? Boulot, métro, dodo. Votre vie ne vous semble plus attrayante ?

Vous ressentez de l’ennui ? Vous vous levez le matin sans énergie, sans envie pour cette journée qui s’annonce comme la veille et surement comme demain ?

Vous êtes sûrement atteint de routinite « aigüe » !!

Pas d’inquiétude ! Ça n’est pas une fatalité ! Beaucoup de personnes se trouvent dans cette situation. Très souvent, il suffit de prendre un peu de temps pour faire le point sur les différents domaines de votre vie et mettre en place de petites choses pour qu’elle redevienne pétillante à vos yeux !

Habitude ou routine ?

Pour commencer, il est important de différencier routine et habitude.

Heureusement pour nous, de nombreuses choses dans notre quotidien sont automatisées ! Vous imaginez s’il fallait réinventer chaque jour le scénario de notre journée !!

Nous créons une série d’habitudes pour les activités quotidiennes afin de gagner du temps. A la maison… se préparer le matin, faire les courses, à manger, s’occuper des enfants… et aussi au travail.

Ce genre de routine a du bon. D’ailleurs, elle nous amène une sorte de bien-être. Elle nous permet aussi d’avoir l’esprit libre et d’économiser notre énergie. Grâce à cela, nous disposons de ressources indispensables pour nous créer une vie épanouissante.

Vous comprendrez donc, que dans cet article, il n’est pas question de vouloir bannir toute habitude et chambouler votre vie. Mais justement d’apprécier et exploiter le temps laissé par ces automatismes !

Les signes qui ne trompent pas

Soyez à l’affût des signes qui révèlent que vous entrez dans une routine qui ne vous est plus profitable !

  • Lassitude générale
  • Sentiment d'ennui
  • Fatigue
  • Manque d'intérêt pour ce que vous faites
  • Sensation de faire toujours la même chose

Si vous rencontrez un ou plusieurs de ces symptômes, alors cela veut dire qu’il est temps de prendre les choses en main !

En effet, si vous laissez évoluer cette situation, elle peut devenir problématique. La routine devenant de plus en plus pesante, vous risquez de perdre votre goût et votre motivation à réaliser de nouvelles choses.

Votre zone de confort risque de se transformer peu à peu en une prison dorée. Au fil des mois et des années, votre estime personnelle et votre confiance en vous ne seront plus entretenues. Un cercle vicieux dont il est plus difficile à se défaire se mettra alors en place.

Si, ajouté aux signes mentionnés plus haut, vous ressentez un réel malaise à envisager de sortir de votre quotidien, une frustration constante ou un désintérêt général pour ce qui se passe dans votre vie, je vous conseille de consulter votre médecin traitant rapidement. Ce sont peut-être des signes avant-coureurs d’un syndrome dépressif.

Parfois de petits ajustements suffisent !

Examinez chaque domaine de votre vie à l’aide de cet outil très facile d’utilisation : la roue de votre vie.

Déterminez sur quel domaine agir en priorité. Une fois vos objectifs atteints, passez au suivant.

Inutile de vous précipiter sur tous les fronts en même temps ! Vous risqueriez de vous épuiser et d’abandonner rapidement.

Cet outil est utilisable à vie ! Nous évoluons et nos besoins aussi. Alors prenez l’habitude de vérifier votre niveau de satisfaction dès les premiers signes de lassitude.

Je prends soin de moi !

Prendre de la distance avec ces émotions, tout en les acceptant.

Il arrive parfois que nos émotions aient une fâcheuse tendance à nous compliquer la vie !! Parfois elles nous semblent envahissantes, incontrôlables même !

  • Mes enfants n’obéissent pas, je suis au bord de la crise de nerfs !!
  • Mon conjoint dit un mot de travers, je l’envoie balader et c’est la dispute !!
  • Mon patron me fait une remarque, je fonds en larmes !!

Dans ces cas-là, comment prendre du recul face aux évènements de la vie  ?! Comment s’observer, se sonder, se comprendre ?!

C'est quoi une émotion ?

Une émotion est une sensation passagère. En effet, à l’image d’une vague, elle commence doucement, s’amplifie, atteint un paroxysme et disparait peu à peu. C’est notre gestion de cette émotion qui en fera un sentiment. Acceptée et traitée, elle passe… Par contre, focalisée ou ignorée elle amène des sentiments qui eux se prolongent dans le temps et peuvent nous freiner.

Comprendre mes émotions

Elles ont chacune leur utilité. Aussi, les émotions, agréables ou non, sont une précieuse source d’informations sur ce que nous voulons et ce qui est bon pour nous ! Leur but est de nous alerter sur la satisfaction ou non de certains besoins, le respect de nos valeurs et surtout de nous amener à agir.

Il est donc important de tenir compte de nos émotions et du message qu’elles nous délivrent.

Prendre de la distance

Pour autant, en restant trop focalisés sur l’évènement, nous entretenons des sentiments tels que l’anxiété, la rancune ou le désespoir.

D’autant plus que ce n’est pas tant l’évènement en lui-même qui génère l’émotion, mais nos pensées, c’est-à-dire l’interprétation que nous faisons de cet évènement.

Souvent, l’unique fait d’envisager d’autres interprétations, permet de diminuer l’intensité de l’émotion.

Mécanisme émotions

Je prends ma vie en main !

Vos émotions vous mènent la vie dure ?
Le coaching de vie est une solution !
En quelques séances, non seulement vous prendrez conscience de vos émotions, vous les comprendrez mais en plus trouverez votre solution pour les réguler !

Respiration anti-stress !

Fatigue, maux de tête, troubles digestifs, insomnies, irritabilité,  nœud à la gorge ou à l’estomac ? Autant de signes qui peuvent indiquer que vous êtes stressé(e) de façon chronique.

Le stress bénéfique

A l’origine, le stress est un système naturel très efficace pour faire face à un changement brutal de situation ou à une pression. Il met en œuvre dans notre corps tout un mécanisme pour nous préparer à agir : la libération d’adrénaline qui augmente le rythme cardiaque, la fréquence respiratoire, la libération de sucre dans le sang ainsi que la dilatation des pupilles par exemple. De ce fait nous devenons plus efficaces ! Nos muscles reçoivent l’énergie nécessaire pour passer à l’action, notre concentration est plus aiguisée et notre vision plus précise !

Par contre, quand les moments de stress deviennent trop fréquents, notre organisme s’épuise.

Trop c'est trop !!

Dans notre vie actuelle, il est parfois difficile de faire descendre la pression face aux différents facteurs stressants. Le travail, la famille, le ménage, les courses, les activités extérieures, les transports, et j’en passe !! Autant de responsabilités et de contrariétés qui ne nous laissent pas souffler.

Respirez !!

Alors en parlant de souffler, j’ai découvert une technique de respiration très efficace ! Elle s’inspire d’une manœuvre que les plongeurs utilisent pour gérer la pression sur les tympans lors de la descente. Elle est aussi utilisée dans le domaine médical pour réduire le rythme du cœur dans certaines pathologies cardiaques.

L’idée est de faire augmenter la pression de l’air dans le thorax. De cette façon, le nerf vague est stimulé et comme c’est lui qui gère le rythme cardiaque… Notre cœur ralenti !!

Comme vous le savez sûrement, notre corps et nos pensées sont très liés.

Faites l’expérience !

  1. Promenez-vous la tête baissée, visage triste, les épaules affaissées, le dos courbé et observez votre ressenti.
  2. Maintenant, redressez-vous, regardez vers le haut en souriant. Remarquez comme votre ressenti s’améliore !

Le stress provoque une augmentation du rythme cardiaque… et inversement la diminution du rythme cardiaque entraine une diminution du stress !!

Respiration anti-stress

Cette respiration pratiquée quotidiennement et à chaque fois que nous sentons le stress nous envahir, permet de limiter les effets néfastes du stress au quotidien.

Au début, cela pourra vous paraître difficile, cependant, en persévérant, vous la maîtriserez progressivement. A tel point, que vous pourrez la pratiquer n’importe où sans que cela ne se remarque !!

Rapidement vous ressentirez les bienfaits de cette pratique. Les symptômes du stress chronique se feront moins présents.

Cette technique de respiration a un effet concret sur notre système nerveux, aussi si vous avez des problèmes de santé (surtout cardiaques) ou ressentez des effets désagréables à la pratique de celle-ci, demandez conseil à votre médecin traitant avant de la poursuivre.