Jalousie, jalousie !!

jalousie

Il nous est tous arrivé de ressentir cette émotion plutôt désagréable qui s’appelle la jalousie !

Mélange de peur, de tristesse et de colère, elle se manifeste sans que nous puissions la contrôler.

En effet, comme toutes les émotions, son apparition n’est pas « maîtrisable ». Rappelons que les émotions ont un rôle essentiel pour nous permettre de connaître le niveau de satisfaction de nos besoins et de respect de nos valeurs.

Aussi il est important de savoir gérer la jalousie, comme toutes les autres émotions. Ce qui se résume à:

  1. En prendre conscience
  2. Comprendre le message sous-jacent
  3. Trouver une stratégie pour répondre au besoin concerné

D'où vient-elle ?

jalousie

Simplement… c’est la peur d’être trahi(e) et/ou de perdre l’amour et l’attention de l’être aimé.

De manière générale, la connaissance de l’autre avançant dans la relation, la confiance augmente, effaçant peu à peu la jalousie des jeunes couples.

Lorsque le comportement du conjoint n’est pas en cause, il résulte souvent d’un manque de confiance et d’estime de soi.

Les « crises de jalousie » sont le résultat de l’interprétation de situations bien souvent anodines. Le jaloux voit ce qu’il veut bien voir et va repérer tous les petits détails qui vont corroborer son étrange scénario… parfois digne d’un bestseller !

Un appel bref par manque de temps va se transformer en appel à la sauvette à une maîtresse, deux tasses de café de copines dans le lave-vaisselle en un tête à tête adultère…

Les personnes ayant une tendance à être attirées par les conquêtes « illégitimes » (qu’il y ait passage à l’acte ou pas), peuvent elles-aussi avoir une tendance à la jalousie. Elles projettent alors leur mode de fonctionnement sur leur partenaire.

Tous égaux ?

Évidemment non !

Pour commencer, nous avons tous notre propre vécu, nos propres blessures, qui nous amène à être plus sensible à certaines situations.

Ensuite les hommes et le femmes ne réagissent en général pas de la même façon.

Les hommes sont plutôt inquiets de la « relation physique  » de leur partenaire, alors que les femmes sont plus touchées par le côté relationnel. De ce fait, pour une femme, la complicité grandissante de son conjoint avec une autre femme peut être perçue comme une menace. Alors que Monsieur sera inquiet de voir sa dulcinée se pomponner avant de partir faire les courses !

Jalousie maladive

Comme nous l’avons vu plus haut, l’apparition du sentiment de jalousie est incontrôlable, cependant, les comportements qui en découlent sont eux maîtrisables.

Il arrive dans certains couples que la jalousie prenne des proportions inacceptables.

  • Disputes quotidiennes, cris
  • Pleurs, chantage affectif
  • Insultent, violence verbale
  • Contrôle, surveillance
  • Violence physique
jalousie

Autant de signaux qui doivent vous faire prendre conscience que la jalousie est en train de ruiner votre couple.

Que vous soyez ou pas le jaloux(se) des deux, il est temps de réagir !

Il/elle est trop trop jaloux

  1. Vous connaissez votre conjoint, évitez dans la mesure du possible et du raisonnable d’avoir des comportements qui déclenchent chez l’autre de la jalousie
  2. Ne soyez pas avare en signes d’affection et d’amour envers votre conjoint. Sa confiance en lui ne sera que plus grande
  3. Comprenez, même si cela ne doit pas tout excuser, qu’il/elle est malheureux de cette situation
  4. Renouez le dialogue, exprimez vos sentiments et invitez le à vous confier les siens, éclaircissez les malentendus
  5. N’acceptez pas l’inacceptable. Le contrôle, la violence verbale et encore plus physique ne font pas partie des modes de fonctionnement d’un couple heureux. Si vous cédez à ce genre de comportements par peur des réactions de votre conjoint, cela signifie que vous êtes certainement entré(e) dans un cercle vicieux qui ne vous conduira à rien de positif… et parfois même à un drame ! Faites vous aider !!

Je suis trop trop jaloux(se)

  1. Travaillez votre confiance en vous. Des exercices simples et efficaces peuvent vous permettre de la développer
  2. Prenez conscience de votre mode de fonctionnement. Des mécanismes inconscients sont à l’œuvre chez chacun d’entre-nous. Un travail de connaissance de soi permet de les mettre à jour et d’induire des changements surprenants et sans effort
  3. Parlez avec votre conjoint de vos sentiments et de vos inquiétudes. Vous constaterez que vous interprétez la réalité de travers dans la majorité des cas
  4. Rappelez-vous de ce qui vous a attiré chez l’autre. Vos premiers échanges, vos premiers baisers… de cette façon vous remplacerez le sentiment de jalousie qui vous éloigne par celui d’amour qui vous rapproche
  5. N’hésitez pas à vous faire aider par un(e) professionnel(le) avant d’en arriver à ce que l’autre s’éloigne de vous

Une bonne estime de soi c’est quoi ?

L'estime de soi

L’estime de soi représente l’appréciation que vous avez de vous-même en ce qui concerne votre valeur.

Lorsque votre comportement, vos décisions vous semblent « valables »,  vous avez une bonne estime de vous-même.

Facteurs d'influence

L’estime de soi est liée essentiellement à deux facteurs.

Pour commencer, notre estime personnelle est fortement influencée par le regard des personnes qui nous entourent.

Étant donné que les bases de celle-ci sont fondées dans l’enfance, le regard que porte les parents sur leurs enfants est primordial.

Un enfant qui a eu de la difficulté à développer une bonne estime de lui risque de présenter des troubles de l’estime de lui-même toute sa vie.

Un regard bienveillant à l’encontre des nos enfants en est la clé. C’est un savant dosage entre encourager, réconforter, responsabiliser, guider ! Tout ça accompagné d’un amour inconditionnel.

Le deuxième facteur essentiel se trouve dans le respect ou non de nos valeurs. En effet, ces dernières sont une sorte de guide (Voir aussi « Es-tu en accord avec toi-même ?« ). Si nous le suivons, notre estime augmente. Nous avons le sentiment de « bien agir ».

Par exemple, si une de mes valeurs principales est l’altruisme, lorsque j’aide quelqu’un je me sens bien et je sui fière de moi. D’un autre côté, si je porte plus d’importance à la réussite, l’aboutissement d’un projet sera plus propice à ce genre de sentiments.

Estime de soi - Confiance en soi

L’estime de soi et la confiance en soi sont intimement liées. Si l’une augmente, l’autre s’en trouve renforcée, inversement lorsque l’une s’affaiblit, l’autre suit.

Lorsque vous entrez dans le cercle vertueux du développement de chacune des deux, vous avez accès à l’assertivité, c’est-à-dire l’affirmation de soi tout en respectant les besoins et idées de l’autre. L’assertivité étant la clé du bien-être de chacun dans la relation à l’autre.

Faible estime de soi

Elle peut être liée à deux choses, soit une mauvaise perception de votre valeur réelle, soit des comportements ou situations qui ne correspondent pas aux valeurs qui sont importantes à vos yeux.

En conséquence, nous devenons dépendant du regard des autres. Cherchant constamment l’approbation de notre entourage au sujet de notre vie, de nos choix, au risque de ne plus vivre pour nous-même. A force nous risquons de ne plus être en accord avec nos valeurs, ce qui diminuera encore notre estime personnelle.

Haute estime de soi

En réaction à une fragile estime de soi, certains peuvent développer une (trop) haute estime de soi. Mécanisme de défense inconscient pour ne pas prendre le risque d’avoir une faible estime de soi-même.

Ces derniers développeront un comportement agressif lorsque leurs idées, valeurs ou comportements seront remis en cause par un tiers. Remise en cause justifiée ou non ! Ils paraitront alors comme des personnes hautaines et désagréables, cherchant à toujours avoir raison.

Bonne estime de soi

Une bonne estime de soi c’est être conscient de ses qualités et accepter ses défauts. Savoir dire que nous avons raison et aussi reconnaître quand ça n’est pas le cas, sans en prendre ombrage !

Une bonne estime de soi est la base de l’épanouissement personnel ainsi que de l’intelligence relationnelle.

Développement personnel

Vous souhaitez développer votre estime personnelle ? Quelques séances de coaching peuvent vous y aider. Des exercices simples et efficaces vous permettront de prendre conscience de votre valeur personnelle ainsi que de vos motivations profondes.

Je veux avoir confiance en moi !!

Confiance en soi

La confiance en soi représente l’estimation que nous avons de nous-même en ce qui concerne nos compétences et nos capacités.

Concrètement, c’est se sentir capable d’affronter les aléas de la vie, de s’adapter aux situations qui se présentent à nous !

Cette confiance dépend de différents facteurs.

Pour commencer, la perception, enfant, que nous avons eu du regard de nos parents (ou adultes ayant figure d’autorité), sur ce que nous faisions, a joué un rôle essentiel.

Évidemment, il n’est pas question de fustiger nos parents, ni de devenir parents-coupables. Dans la majorité des cas, l’amour et l’envie du mieux possible pour nos enfants, nous amènent à faire les meilleurs choix en fonction de nos connaissances, du contexte  et de la personnalité de nos enfants ! Nous avons déjà parlé de ce sujet dans « Parent gendarme ou parent Doudou ? », pas toujours évident de trouver le juste milieu entre compréhension et autorité.

Comme nous l’avons abordé dans « les clés pour bien communiquer », nous pouvons vivre à plusieurs la même situation dans le même contexte, chacun d’entre nous aura une interprétation qui lui est propre.

Par ailleurs, notre vécu est un autre facteur qui peut influer sur notre confiance personnelle. En effet, les personnes ayant vécu des traumatismes, tels que le harcèlement à l’école par exemple, souffrent plus facilement de manque de confiance.

Enfin, notre personnalité même peut avoir une influence (Voir Quels sont vos mécanismes automatiques ?). Certains types de personnalité sont plus enclins à l’autocritique. En réalité, l’intention est de progresser. Poussé parfois à l’extrême, ce comportement peut se transformer en un réel frein à la confiance en soi.

Développer la confiance en soi

Développer votre confiance en vous, quelque soit son niveau initial, vous apportera plus de motivation et de bien-être.

Par ailleurs, le sentiment de puissance qui en découle vous amènera à oser sortir de votre zone de confort.

Plus que cela, la confiance en soi est un cercle vertueux ! Plus vous réussirez à vous dépasser, plus vous aurez confiance ! Et plus vous avez confiance, plus vous osez sortir de cette zone de confort.

Sortir de sa zone de confort

La zone de confort  correspond à un ensemble de situations et de comportements qui nous procurent un sentiment de sécurité. En effet, nous connaissons les causes et les effets de ces derniers… Pas de surprise !!

A vrai dire, ce sentiment est essentiel à notre épanouissement, pour autant, évoluer, créer des changements ne peut se faire sans prendre quelques risques. En effet, rester uniquement dans notre zone de confort nous enfermerait dans une sorte de cocon duquel ne sortirait jamais le papillon.

Bien sûr, nous parlons de prendre des risques mesurés . Pas question d’entrer dans la zone de panique. Les risques mesurés nous font pénétrer dans la zone d’apprentissage. Cette fois-ci, les comportements et situations peuvent amener autre chose que ce que vous souhaitez. Vous pourrez même vous sentir parfois en situation d’échec. Cependant le stress engendré reste tolérable et devient une source d’énergie menant au changement.

C’est là que s’applique un des principaux principes de la PNL (Programmation Neuro Linguistique) :

Il n’y a pas d’échec, que du feedback !

Autrement dit, si vous n’obtenez pas ce que vous attendez, ça n’est pas un échec, c’est juste une étape dans l’atteinte de votre objectif ! Vous venez de comprendre que cette façon de faire n’est pas la bonne ! Comment allez-vous réajuster ??

En fin de compte, au fil des feedbacks positifs et négatifs, vous trouverez le chemin menant à votre rêve !

Êtes-vous en accord avec vous-même ? 🤔🤔🤔

Qu’est ce que cela signifie ?

Nous avons en nous une sorte de guide, ce sont nos valeurs. Chacun a développé un ensemble de valeurs depuis son enfance.

Certaines sont transmises par nos parents, d’autres par les expériences que nous avons vécues. Chacun a son système  hiérarchisé et entièrement personnalisé. Ce système évolue tout au long de la vie, même si certaines valeurs restent ancrées en nous.

Être en accord avec soi-même revient à suivre notre guide, c’est à dire agir et penser en cohérence avec nos valeurs.

C’est de cette façon là que nous développons notre estime personnelle, que nous ressentons bien-être et apaisement. Elles sont au cœur de notre motivation. En effet, inconsciemment nous mettons tout en place pour les satisfaire.

Et vous, pensez-vous agir en accord avec vos valeurs ?

Quelles conséquences si je ne suis pas mes valeurs ?

Se comporter à l’encontre de ses valeurs produit en nous un effet immédiat ! Colère, tristesse, culpabilité… Autant d’émotions désagréables qui envahiront celui ou celle qui tentera de quitter le chemin employé par le guide !

C’est d’ailleurs un indicateur puissant que nous ne sommes pas sur la bonne voie !! En continuant le chemin nous risquons de rencontrer à long terme :

Il arrive de s’égarer ! Alors soyez à l’écoute de vos émotions ! C’est votre signal d’alarme !

Faire la liste de tes valeurs

Il est primordial de prendre le temps de te pencher sur ce sujet.

Nous fonctionnons de façon tellement automatique pour pouvoir gérer le quotidien, que nous marchons en regardant le bout de nos chaussures, en oubliant le guide qui est devant nous !

Alors pour  vous aider, commence par identifier votre guide !

Voici une liste, non exhaustive, de valeurs. Lisez-là et repérez les valeurs qui sont importantes pour vous.

Acceptation, accomplissement, action, adaptation, affirmation, altruisme, amitié, amour, appartenance, apprentissage, autarcie, authenticité, autonomie, autorité, aventure, beauté, bien-être, bienveillance, bonté, calme, charité, communication, compassion, conciliation, confiance, confort, conscience, coopération, courage, créativité, découverte, dépendance, détachement, dévouement, discernement, discipline, don, douceur, éducation, efficacité, effort, égalité, élégance, enthousiasme, entraide, équanimité, équilibre, espérance, éveil, excellence, expérimentation, exploration, famille, fidélité, flexibilité, force, générosité, honnêteté, honneur, humanité, humour, indépendance, influence, information, innovation, inspiration, intégration, intégrité, intelligence, invention, joie, justice, liberté, maîtrise, maturité, méditation, mobilité, optimisme, originalité, paix, passion, perfection, performance, persévérance, plaisir, pondération, présence, prospérité, pudeur, puissance, qualité, réalisme, recherche, reconnaissance, régularité, respect de l’autre, respect de soi, responsabilité, réussite, sagesse, sécurité, sensibilité, sérénité, silence, simplicité, sincérité, sociabilité, stabilité, succès, tendresse, tolérance, transmission, universalité, utilité, vérité.

C’est fait ?

Ok, maintenant vous allez en garder 10. Regardez votre liste, vous pouvez sûrement en regrouper certaines !

C’est bon ?

Alors vous pouvez les classer dans l’ordre en commençant par la plus importante.

Ça y est ??

Vous voilà avec votre mode d’emploi, votre guide !

Vous rencontrez des difficultés pour établir la liste ? Pour hiérarchiser vos valeurs ? Ne vous inquiétez pas ! Ça n’est pas toujours évident de mettre l’éclairage sur une application qui fonctionne en tâche de fond ! Ce genre de sujet peut être abordé en séance de coaching !

Petite astuce : Gardez à portée de main la liste de vos valeurs !! Si vous le souhaitez je peux  vous aider à établir votre liste et créer pour vous un joli support ! La mienne je l’ai imprimée sur mon mug du bureau et sur un magnet du frigo !

Comment utiliser cette liste ?

Pour vivre en accord avec soi-même, la clé est de vivre en respectant vos valeurs. Vous me direz qu’il n’est pas facile d’y penser à chaque instant ! Je vous l’accorde !!

Pour conclure, c’est en étant à l’écoute de vos émotions que vous y parviendrez. Quand vous ressentez un malaise, des émotions désagréables, autorisez-vous à faire un arrêt sur image. Et demandez-vous si dans la situation que vous vivez vos valeurs sont respectées. Vous verrez que dans la majorité des cas, ça ne l’est pas ! Vous avez alors les pistes pour réaliser les changements nécessaires et souvent minimes pour améliorer considérablement votre vie !

Manque de confiance en soi ??

L’estime de soi est la base du bonheur !

Et pourtant, nous n’avons pas toujours appris comment faire pour mettre toutes les chances de notre côté !

  • Faire un compliment ?

Oh, non ! Ça ne se fait pas, ça va paraître bizarre !

  • Recevoir un compliment ?

Huuummmmm…ça ne cacherait pas quelque chose ??

  • Refuser une critique injustifiée ?

Ah…. Il doit avoir raison…

  • Demander un signe de reconnaissance ?

Oh non !! La réponse ne sera pas sincère si j’ai demandé !!

  • Me faire un compliment, être fière de mes réussites ????

Ouuuuuuhhhh !!! Surtout pas ! Ça serait ridicule !!

Et voilà comment torpiller soi-même la confiance en soi !

En même temps, quand ces pensées vous arrivent, il est parfois difficile de s’en détacher

Cela n’est pourtant pas une fatalité !! En prendre conscience est déjà un pas de géant !

Vous voulez en finir avec ces pensées automatiques qui vous barrent la route ??!!?

C’est ici que ça change !!

Le coaching vous aidera à trouver les ressources nécessaires en vous pour créer une autre façon de penser qui changera tout !!

Belle journée à tous !